Comment Chorus Pro réduit vos délais de paiement et le temps de production des factures de moitié ?

La digitalisation, mot consacré pour évoquer les transformations des organisations autour du développement de pratiques numériques, touche toutes les entreprises y compris les institutions publiques. En effet, l’Etat a démarré en 2008 une loi sur la modernisation de l’économie et multiplie les lois et décrets pour simplifier les démarches entre les entreprises et l’état.
Pas moins de 4 lois sont entrées en vigueur ces dernières années. Elles visent à simplifier la démarche sur la dématérialisation autour de la facture et des bulletins de salaire, et également l’archivage légal de documents électroniques.

Recevez ce livre blanc en remplissant vos coordonnées ci-dessous

Livre blanc chorus pro, ebook, factures publiques, dématérialiser

""
1
Nom Prénom
Téléphone
Société
Previous
Next

Recevez ce livre blanc en remplissant vos coordonnées ci-dessous

""
1
Nom Prénom
Téléphone
Société
Previous
Next

La digitalisation, mot consacré pour évoquer les transformations des organisations autour du développement de pratiques numériques, touche toutes les entreprises y compris les institutions publiques. En effet, l’Etat a démarré en 2008 une loi sur la modernisation de l’économie et multiplie les lois et décrets pour simplifier les démarches entre les entreprises et l’état.
Pas moins de 4 lois sont entrées en vigueur ces dernières années. Elles visent à simplifier la démarche sur la dématérialisation autour de la facture et des bulletins de salaire, et également l’archivage légal de documents électroniques.

L’objectif est de rattraper le retard de la France en matière de dématérialisation par rapport à ses collègues européens.
A titre d’exemple, seules 15% des fiches de paies françaises sont dématérialisées, contre 57% en Italie et 95% en Allemagne ; et seulement 5% des factures sont échangées électroniquement.
Alors, si la réglementation vient au forceps renverser les statistiques, on peut s’attendre à ce que les entreprises ne voient pas d’un bon œil ces changements. Car le changement génère du temps pour comprendre et mettre en place de nouvelles pratiques, et pendant ce temps l’entreprise ne développe pas son chiffre d’affaires, qui est pourtant la raison d’être première.
Pourtant, 2 arguments clés peuvent faire basculer cette imposition en opportunité, notamment pour le passage sur Chorus pro.

La réduction du délai de paiement de la facture, un atout non négligeable pour les entreprises

L’Etat a bien compris qu’il fallait une relation gagnant-gagnant à minima pour faire accepter son ordonnance autour de la facturation.
Si aujourd’hui la plupart des paiements de l’administration sont effectués dans un temps qui est souvent décrié par les entreprises, l’Etat met en avant la réduction des délais de paiement de l’ordre de 46% pour les entreprises qui passent par le portail chorus pro. Le workflow, c’est-à-dire l’enchaînement des étapes du circuit de validation du cycle de la facture de son dépôt jusqu’à sa mise en paiement, est automatisé par le biais de chorus pro et permet effectivement de réduire significativement le délai de paiement.

La facturation électronique, générateur d’économies sur la production de la facture

C’est le 2ème argument de l’état, qui s’appuie sur une étude menée par Arthur D. Little, et qui permet de quantifier une réduction de 3 euros par facture produite soit 1/3 du prix global d’émission. En effet, l’automatisation de la facturation sur le portail permet de réduire le temps consacré à sa gestion. Plus besoin de relancer et de vérifier où en est la facture, tout est indiqué dans les statuts de la facture, et une modification peut se faire bien plus rapidement par le biais du portail. Attention toutefois, le dépôt manuel de la facture minimise ce temps gagné par une ressaisie manuel de certains champs, c’est pourquoi la solution semi-automatisée avec le connecteur fourni par un prestataire logiciel permet vraiment d’optimiser le temps de dépôt de la facture.

L’ensemble des règlementations actuelles ont pour vocation de simplifier les échanges en diminuant la lourdeur du cadre administratif, peu propice au changement. De toute façon, la digitalisation est un changement en profondeur de nos pratiques de métiers, et prend tous les jours une proportion de plus en plus forte.
En plus, à titre personnel, nous avons tous déjà laissé la place à la dématérialisation des échanges : impôts, relevés bancaires, etc. La transformation numérique est une réalité, et les générations à venir vont rechercher et pousser ce mode dans les entreprises. C’est en vrai un chantier impératif des entreprises que de dématérialiser leurs métiers, certains d’ailleurs le comparent à l’évolution naturelle des métiers, comme la déperdition de l’agriculture au profit du service, de l’industrie au profit de la robotique, bref une évolution nécessaire pour continuer à rendre l’organisation profitable et pérenne.

scroll top, aller en haut, remonter, haut de la page