Sélectionner une page

90% des entreprises françaises ont connu un incident relatif à la sécurité informatique en 2015, contre 39% en 2010, soit + de 130% d’augmentation en 5 ans !

Cependant, tous les incidents n’ont pas le même niveau de gravité et n’aboutissent pas à la perte de données sensibles. Le plus souvent, un incident grave résulte d’une attaque de Malware ou de Phishing, de fuites imputables à des employés ou de l’exploitation de vulnérabilités dans des logiciels. Nous pouvons citer les conséquences les plus fréquentes de ces incidents :

Chute de productivité

Une messagerie en panne, un logiciel web inaccessible, les incidents de sécurité ont des conséquences sur les logiciels de l’entreprise et peuvent provoquer des indisponibilités temporaires et partielles du système.

Perte de données

La plus courante des conséquences des incidents de sécurité, sachant que 90% de nos données ont moins de 2 ans. C’est celle qui génère le plus de perte de productivité au quotidien.

RISQUE

Arrêt de production

Le pire scénario des failles de sécurité, lorsque l’entreprise ne peut plus produire.
Les PME tendent à subir un préjudice important sur pratiquement tous les types d’incidents, qu’il s’agisse d’espionnage, d’attaques DDoS ou de phishing.

Vol de données intellectuelles

Pour les entreprises qui ont un fort investissement en R&D, la malveillance et le vol de données peut avoir des conséquences catastrophiques sur le cœur de métier de l’entreprise avec un risque fort concernant sa pérennité.

Cet article est susceptible de vous intéresser : Les données de votre entreprise sont-elles sécurisées ?

scroll top, aller en haut, remonter, haut de la page