LES SYNDICS À L’HEURE DU NUMÉRIQUE : QUAND LA DÉMATÉRIALISATION CONTRIBUE À ABSORBER LES IMPACTS DE LA LOI ALUR

La Loi ALUR impacte l’organisation des syndics

Jusqu’à récemment, le monde du syndics n’était pas réellement impacté par la digitalisation, en comparaison avec d’autres secteurs. Mais les contraintes induites par la Loi ALUR changent la donne.
Cependant, sa mise en application requiert énormément de temps. Or les syndics passent déjà beaucoup de temps à envoyer des documents tels que convocations aux AG, appels de fonds trimestriels ou bien quittances de loyer.

Optimisation du temps : un enjeu prioritaire

Impression, mise sous pli, affranchissement, autant d’opérations qui peuvent être externalisées. Et en moyenne, l’externalisation de ces opérations permet de diviser le temps de traitement par 10.
L’approche classique dans la mise en œuvre de la dématérialisation est de commencer par l’externalisation de documents, en priorité de documents peu impactants, et d’augmenter naturellement la volumétrie à mesure que la confiance et l’habitude s’installe autour de l’outil.

Coréalisé par la société immobilière Valrim et par C’PRO, le livre blanc « Les syndics à l’heure du numérique : quand la dématérialisation contribue à absorber les impacts de la Loi ALUR » permet d’identifier les clés de réussite et les critères qui rendent un projet de dématérialisation facile à prendre en main pour les collaborateurs.

BONNE LECTURE !

Livre blanc, ebook, syndics, numérique, immobilier, dématérialisation, loi alur, externalisation

""
1
Recevez ce livre blanc en remplissant vos coordonnées
Nom Prénom
Téléphone
Société

(vous recevrez le lien de téléchargement à cette adresse)

Previous
Next