Sélectionner une page

Au 1er janvier 2018, La Poste a encore opéré une augmentation de ses tarifs d’envois postaux.

Voici un tableau récapitulatif des évolutions, en valeur et en pourcentage :

2017 2018 +/- %

FRANCE

Écopli 20g 0,68 € 0,73 € + 0,05 € + 7,4 %
Lettre verte 20g 0,70 € 0,75 € + 0,05 € + 7,1 %
Lettre prioritaire 20g 0,83 € 0,91 € + 0,08 € + 9,6 %
Recommandé avec AR R1 4,85 € 4,93 € + 0,08 € + 1,6 %
Recommandé sans AR R1 3,70 € 3,78 € + 0,08 € + 2,2 %
Destinéo 0,36 € 0,37 € + 0,01 € + 2,8 %

ÉTRANGER

Lettre Prioritaire 20g Zone 1 0,98 € 1,04 € + 0,06 € + 6,1 %
Lettre Prioritaire 20g Zone 2 1,15 € 1,21 € + 0,06 € + 5,2 %

CENTRE ÉDITIQUE

Écopli Industriel Centre Éditique 0,50 € 0,51 € + 0,01 € + 2,0 %

Machines à affranchir : 1 référence sur 2 n’est plus autorisée et une mise à jour est obligatoire !

Etes-vous à jour sur votre affranchissement ? Toutes les entreprises équipées de machines à affranchir devront obligatoirement faire une mise à jour payante (dans 80% des cas) auprès de leur concessionnaire pour avoir la tarification 2018 sous peine de sous-affranchir les plis et donc d’en avoir une mauvaise distribution.

De plus, en 1 an, La Poste a retiré l’autorisation d’utilisation de 38 références de machine à affranchir du marché pour 32 autorisées aujourd’hui, ce qui vous laisse seulement 1 chance sur 2 que la vôtre soit encore agréée !
C’est peut-être le moment de passer à l’externalisation ?

Encore 1 hausse tarifaire du timbre, de plus en plus d’entreprises envisagent l’externalisation !

Pour comparer un envoi classique (en interne) et un envoi externalisé via centre éditique, rappelons les étapes de l’envoi d’un document :

  1.  il faut imprimer les documents,
  2.  il faut les mettre sous pli,
  3.  puis affranchir l’enveloppe,
  4. enfin l’envoyer.

Ainsi si l’on parle de gain de temps, le passage par un centre éditique est bien plus avantageux car il suffit de passer par une imprimante virtuelle. Dans ce cas, un simple clic sur imprimer permet de valider l’envoi, les 3 dernières étapes sont donc supprimées.

Si l’on parle d’économie d’argent : le gain de temps est déjà, en soi, une économie d’argent, vous connaissez le fameux adage. En effet on supprime des tâches manuelles et par conséquent un coût horaire, souvent non négligeable lorsqu’il s’agit de tâches redondantes et sans valeur ajoutée.

Mais prenons un exemple :
Le timbre Ecopli subit une augmentation de 7,4% pour atteindre 0.73€.
En passant par un centre éditique le coût de l’Ecopli industriel prend 0.01€ pour une hausse de 2% soit 0.51€.
On parle d’une différence de 0.22€ soit 30% !!

Au final, le passage à la dématérialisation est la solution la plus rentable !

Le passage à l’externalisation est souvent un préalable à la dématérialisation, en effet, une fois que son adoption est totale dans l’entreprise, la dématérialisation est la suite logique : avec une solution telle qu’EDEDOC, il est possible de commencer avec 100% d’externalisation pour ensuite mélanger avec la dématérialisation. Il suffit simplement d’activer cette fonction sur l’outil et de définir la méthode de sortie de chaque type de document.

Evidemment, la dématérialisation offre des avantages indéniables : pas d’impression, pas de timbre, pas de temps à mettre sous pli, livraison quasi-instantanée des documents et à tout moment. Une source d’économies significatives pour les entreprises !

in Praesent dapibus neque. porta. Donec nec risus. tristique