Select Page

Dans un monde en perpétuel changement, l’innovation, la créativité, sont devenues des compétences recherchées et les entreprises sont prêtes à les développer en interne pour rester compétitives.

Si auparavant les business models restaient pertinents pendant 30 ans, aujourd’hui, le cycle s’est réduit à 6 ans en moyenne, selon un professeur de l’INSEAD spécialiste de entrepreneuriat. L’entreprise doit donc évoluer constamment et trouver de nouvelles idées innovantes qui lui permettront de conserver une avance sur le marché.

Mais comment favoriser l’innovation dans son entreprise ? Voici quelques conseils et bonnes pratiques qui vous aideront à devenir une entreprise innovante.

Un mouvement à insuffler au plus haut niveau

Tous les experts de l’innovation s’accordent à recommander une impulsion par la direction. C’est le PDG qui possède la vision sur le développement de son entreprise à moyen terme, et qui saura orienter les idées dans la bonne direction, en accord avec la stratégie de l’entreprise.

Qui dit innovation dit également investissement et financement, et c’est là aussi un point à définir rapidement. Crédit d’Impôt Recherche, Crédit d’Impôt Innovation, aide à l’innovation dans l’environnement, les dispositifs accessibles aux PME sont nombreux et peuvent représenter jusqu’à 30% de taux d’incitation fiscale. A titre d’exemple, le CIR représentait plus de 6 milliards d’euros en 2015, et 93% des bénéficiaires étaient des PME. La France dispose d’un des systèmes les plus incitatifs au monde, il serait dommage de ne pas en profiter.

Créer un cadre propice

C’est aussi le management qui doit définir le cadre de l’innovation tout en laissant une certaine liberté aux salariés. Déléguer et responsabiliser sont les clefs pour créer cet environnement propice à l’innovation.

Innover requiert une certaine liberté, l’entreprise doit laisser à ses salariés de l’espace et du temps pour expérimenter de nouvelles idées. Les échanges entre services, les projets transverses, les organisations matricielles favorisent les démarches de cocréation et alimentent chaque business unit en nouvelles idées qui surgissent grâce à l’œil neuf apporté par les collaborateurs des autres services.

Rester ambitieux mais avancer pas à pas

Si l’innovation de rupture ouvre de nouveaux marchés, elle reste rare. Mieux vaut pour une PME se concentrer sur les innovations qui amélioreront les processus et les produits et permettront de rester compétitif. Parfois, cela passe par une meilleure informatisation, ou la digitalisation d’un processus qui restait manuel jusqu’alors.

C’est en adoptant cet état d’esprit d’innovation permanente que jailliront plus facilement les grandes idées.

Mettre le client au centre

L’idée n’est pas nouvelle, mais c’est en se recentrant sur le client que l’innovation sera porteuse de valeur. Se différencier et améliorer l’expérience client permet à la fois de capter de nouveaux marchés, et de fidéliser les clients existants. Les idées nouvelles peuvent surgir tout simplement en écoutant la voix du client, grâce à des sondages et enquêtes, ou en explorant ce qui se dit sur les réseaux.

L’entreprise a aussi tout intérêt à se focaliser sur la sécurisation de son chiffre d’affaires : la vente de services, le passage à une tarification par abonnement, sont des idées qui peuvent faire évoluer le business model sans remettre en cause le cœur de l’offre.

Mener une veille permanente

Les idées viennent aussi de l’extérieur. Certains groupes ont des équipes qui parcourent le monde en permanence pour observer les évolutions des comportements et trouver de nouvelles idées de produits et services qui pourront être adaptés à leur propre marché.

A l’échelle d’une PME, cette veille peut et doit se faire en lisant la presse sectorielle, et se rendant sur les salons, et en observant aussi ce qui se fait dans d’autres secteurs, et qui pourrait être transposé au sien.

S’appuyer sur le numérique

L’innovation vient souvent du numérique, mais le numérique peut aussi servir d’outil pour favoriser l’innovation. Les outils sont nombreux et accessibles pour favoriser la collaboration, partager sa veille, échanger des idées. La gestion de projet, les plateformes collaboratives, les réseaux sociaux d’entreprise sont à la portée des PME et permettent de faciliter les échanges et d’organiser les réflexions.

Sortir du cadre

Il faut aussi savoir déconnecter pour libérer son esprit et ses capacités d’imagination. La nature a un effet positif sur la créativité, cela a été prouvé par des études scientifiques. Une petite journée au vert pour une séance de brainstorming est toujours très appréciée des équipes, et permet de s’affranchir des contraintes du quotidien pour se mettre dans un état d’esprit créatif.

Vous pouvez en profiter pour faire appel à un expert qui saura mener les débats, animer les groupes, faire jaillir les idées et synthétiser les travaux.

Être rappelé
+

Laissez vos coordonnées, notre service clients vous recontacte dès que possible

Attention !
Nous ne sommes pas Chorus Pro

Rappelez moi !
ut commodo non sem, ipsum leo. elit. Donec mattis