Select Page

Oui, l’hybride a la côte, il suffit de regarder la progression des voitures hybrides et électriques sur le marché (+20% entre 2016 et 2017) pour voir que cette alternative répond à un mode de consommation respectueux de plus en plus demandé. Côté Entreprise, la chasse aux papiers est un refrain qui revient depuis plus de 20 ans, mais malgré une progression de la dématérialisation pour les documents contractuels, les salariés éprouvent encore le besoin d’éditer les documents sur des imprimantes professionnelles.

Un hybride sur le marché du multifonction, il fallait y penser !

Forts de ces constats, Toshiba a mené un travail de développement d’imprimante professionnelle au cours des 3 dernières années pour proposer une alternative innovante aux entreprises avec l’arrivée du 1er multifonction hybride. Le principe est simple : si vous choisissez le mode effaçable, l’impression se fait sur votre papier, avec une encre bleue spécifique. Un stylo effaçable est également fourni pour vous permettre d’effectuer vos annotations sur le document. Vous avez fini de l’utiliser ? Alors vous mettez la feuille dans un bac particulier qui va permettre l’effacement de l’encre et vous pourrez réutiliser le papier pour une autre impression, jusqu’à 5 fois. Pour les documents que vous souhaitez conserver, vous imprimez sur l’encre noire classique.

Quand on sait que 90% des impressions sont jetées dans la semaine*, ce produit a de quoi séduire les entreprises et les salariés.

* donnée issue d’une étude menée par Toshiba Tec en 2015

2 arguments économiques qui vont séduire les entreprises.

Alors, comment les entreprises vont-elles accueillir ce produit ? Clairement, ce produit répond à un besoin réel des salariés dans leur quotidien. Oui, les papiers imprimés le sont plus souvent pour un usage immédiat, un transfert, une annotation, une signature, une lecture plus agréable. Le but, avec cette alternative, est d’éviter de faire le procès de l’intérêt réel de cette impression, effort qui prend du temps et qui pourrait s’avérer contreproductif, car de principe, si les collaborateurs impriment, c’est qu’ils estiment que c’est la meilleure manière de mener leur mission à bien.

Toshiba peut donc compter sur l’adhésion des utilisateurs à ce mode de fonctionnement, respectueux de leur pratique et de l’environnement, et côté prix, 2 arguments forts amèneront sans doute les entreprises à réfléchir lors du renouvellement de leur matériel d’impression.

80% de réduction des achats papier, un prix comparable à des produits d'impression classique

Et la quête du Zero Papier alors ?

Si vous pensez que cette innovation vient mettre en péril la quête du Zero Papier, pas du tout ! Mais cette quête, dont le refrain fait régulièrement surface au cours des 20 dernières années, est un processus long et ne doit pas être défavorable à la productivité. Cette démarche répond plus spécifiquement aux impressions internes effectuées par les collaborateurs au cours de leurs tâches, elle vient donc en complément d’une réduction du papier avec la dématérialisation des échanges (factures, documents contractuels…) favorisée par le cadre réglementaire.

Aenean consectetur ut Phasellus efficitur. Nullam sed massa porta. libero ut